Aller au contenu principal

RDVRS

ENJEUX STRATEGIQUES AUTOUR DE L'OCEANIE

Domaine(s) : Pensées Stratégiques  

Bien qu’excentrée géographiquement, l’Océanie est aujourd’hui à la croisée de nouvelles stratégies commerciales, diplomatiques et sécuritaires mondiales. La nouvelle route de la soie trans-pacifique envisagée par la Chine, le « corridor de la liberté » dessiné par l’Inde et le Japon, ou encore l’axe indo-pacifique évoqué par la France et les Etats-Unis traduisent la reconfiguration des enjeux de puissance qui est en cours autour de la région océanienne.

CSFRS / Ecole militaire - Paris

LES RENDEZ-VOUS DE LA REFLEXION STRATEGIQUE

 

ENJEUX STRATEGIQUES AUTOUR DE L'OCEANIE

LA FRANCE DANS LE PACIFIQUE SUD

 
ENTREE LIBRE / RESERVATION OBLIGATOIRE
 

Bien qu’excentrée géographiquement, l’Océanie est aujourd’hui à la croisée de nouvelles stratégies commerciales, diplomatiques et sécuritaires mondiales. La nouvelle route de la soie trans-pacifique envisagée par la Chine, le « corridor de la liberté » dessiné par l’Inde et le Japon, ou encore l’axe indo-pacifique évoqué par la France et les Etats-Unis traduisent la reconfiguration des enjeux de puissance qui est en cours autour de la région océanienne.

Ces nouvelles visions stratégiques constituent des opportunités autant que des défis pour les pays insulaires océaniens, soumis à de multiples risques liés à la vulnérabilité économique, à l’instabilité institutionnelle, aux tensions identitaires – auxquelles s’ajoutent désormais les effets dramatiques des changements climatiques et les rivalités entre grandes puissances intéressées par les ressources naturelles, notamment marines, de la région.

La France est pleinement concernée par cette recomposition des enjeux géo-stratégiques en Océanie : la présence des collectivités françaises d’Océanie et l’importance de la zone économique exclusive française dans la région font de la France « une grande puissance de l'indopacifique », comme l’affirmait le Président Macron dans son discours du 5 mai 2018 à Nouméa.

Dans ce cadre, le séminaire organisé par le CSFRS le 26 mars 2019 vise à s’interroger sur les enjeux liés à ce contexte régional en mutation et sur le rôle que la France peut ou doit désormais jouer dans la région océanienne. Il permettra de faire le bilan du projet de recherche STRAFPACC, portant sur les stratégies françaises dans le Pacifique sud face aux changements climatiques, et de considérer plus largement le positionnement économique, politique, militaire et sécuritaire de la France dans cet axe indo-pacifique émergent.

 

Un Panel à 3 voix :

- Approche diplomatico-climatique / Sabine Lavorel (Université Grenoble-Alpes)

- Approche économique/ Sabine Lavorel et Jean-Philippe Giraud (ANAJ-IHEDN)

- Approche sécurité / Marianne Péron-Doise (IRSEM)

 

Modération / Sarah Mohammed-Gaillard (INALCO)


Conclusion générale /  Hervé Dejean de la Bâtie, Ambassadeur, Secrétaire permanent pour le Pacifique Sud