Aller au contenu principal

Conseil Scientifique

Section VII - Risques et régulations économiques et financières

Nicole El Karoui, vice présidente du conseil scientifique pour la section VII - professeure de mathématiques appliquées, Ecole polytechnique

Nicole El Karoui, vice présidente du conseil scientifique pour la section VII - professeure de mathématiques appliquées, Ecole polytechniqueNicole El Karoui est professeure à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI), mais a été détachée pendant dix ans à Polytechnique où elle a créé en 1998 une équipe de recherche en mathématiques financières. Plus généralement, c'est une spécialiste du contrôle stochastique et de ses applications. Ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles (Sèvres), elle a notamment été professeure de mathématiques à l'université du Mans puis à l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud. Elle est considérée comme l'un des principaux précurseurs du développement des mathématiques financières depuis la fin des années 1980. En particulier, elle a monté en 1990 à l’université de Paris VI un Master de probabilités et finance, cohabilité avec Polytechnique, qui a fait la une du Wall Street Journal en 2006. Elle a formé de nombreux « quants » pour les banques françaises et étrangères (80 par an en moyenne) et dont elle est toujours coresponsable. Elle est membre du directoire de la Fondation du risque, et responsable ou coresponsable des chaires sur les risques financiers et les dérivés du futurs. Par ailleurs, elle est membre du conseil de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES).

Bertrand Crettez, Université Paris II

 

Bertrand Crettez, Université Paris II

 

 

 

Bruno Deffains, Professeur à l'Université Paris II

Bruno Deffains, Professeur à l'Université Paris IIBruno Deffains est Professeur à l'Université panthéon Assas (Paris 2) et Membre de l'Institut Universitaire de France. Il est également Professeur associé à Sciences Po. Spécialiste de l'analyse économique du Droit, Bruno Deffains a été directeur du centre de recherche BETA-REGLES (Bureau d?Economie Théorique et Appliquée) des Universités de Nancy et de Strasbourg. Il dirige actuellement le Centre de Recherches en Economie et Droit de l'Université Panthéon-Assas. Le Professeur Deffains a enseigné dans de nombreuses universités (Yale University, Université du Québec à Montréal, Université du Luxembourg, Université Humboldt à Berlin, Université de Sienne, Université d'Amsterdam, EBS de Wiesbaden). Le Professeur Deffains est l'auteur de plusieurs ouvrages et de nombreuses publications internationales dans les domaines de l'analyse économique du droit, de l'organisation industrielle et de l'économie publique (Journal of Law, Economics and Organization, Journal of Management and Business Strategy, Journal of Public Economics, Journal of Economic Behavior and Organization...). President de la European Association of Law and Economics, Bruno Deffains a beaucoup oeuvré pour promouvoir l'interdisciplinarité droit/économie aux plans national et international. Expert auprès de l'AERES et de l'ANR, il est également membre de la Commission d'Evaluation des Pratiques Commerciales à Bercy.

Sylvie Diatkine, professeure d'économie, université de Paris-Est Créteil

Sylvie Diatkine, professeure d'économie, université de Paris-Est CréteilProfesseure agrégée de sciences économiques à l’université Paris-Est-Créteil, titulaire d’un doctorat de sciences économiques de l’université Panthéon-Sorbonne Paris I, Sylvie Diatkine est l’auteure de plusieurs ouvrages en économie, dont Les fondements de la théorie bancaire (Dunod 2002) et d'articles dont British Monetary Orthodoxy in the 1870s: A Victory for the Currency Principle, en collaboration avec Jérôme de Boyer, European Journal of the History of Economic Thought, Vol.15 :2, juin 2008. Spécialiste de l’histoire des théories monétaires et bancaires, notamment des débats monétaires classiques en Angleterre au XIXe siècle, elle enseigne dans le mastère recherche sur l’histoire de la pensée économique à l’université Paris I et dans le mastère de l’université Paris-Est-Créteil. Elle a organisé, en collaboration avec M. T. Boyer, J. De Boyer , L. Scialom, le colloque international Le prêteur en dernier ressort : expériences, analyses, controverses, Paris, Carré des Sciences, 23-24 septembre 2002.

Stève Gentili, Président directeur général de la BRED

Stève Gentili, Président directeur général de la BREDPrésident directeur général de la BRED-Banque Populaire, membre du conseil de surveillance de la BPCE, président international du forum francophone des affaires et de la fondation internationale francophone finance-assurances-banques, Steve Gentili participe à de nombreux conseils d’administrations en France et à l’étranger : Thales, Coface, Natixis… Il est également président de l’agence des banques populaires pour la coopération et le développement (ABPCD) et de Natixis Pramex International.

Hervé Juvin, président, Eurogroup Institute

Hervé Juvin, président, Eurogroup InstituteHervé Juvin est, notamment, vice-président de l’association d’assurés AGIPI, président du comité de surveillance du PAIR (fonds de retraite) et président d’Eurogroup Institute. Depuis vingt ans, ses activités l’ont conduit à travailler sur les questions de création et de développement de marchés financiers, en France, en Pologne, à Madagascar, en Afrique de l’Ouest, au Mozambique, en Inde…, d’organisation de développement bancaire, en France, au Maroc, en Tunisie, à Madagascar, et de financement de l’économie, en Chine, en Russie... Il a été corapporteur du rapport Banques, votre santé nous intéresse au commissariat général au plan (1998). Il a publié Les marchés financiers – voyage au cœur de la planète financière (Editions d’Organisation, 2004), La banque au risque du marché (Les Djinns, 1994), Produire le monde – pour une croissance écologique (Gallimard, 2008), Bienvenue dans la crise du monde (Eurogroup, 2009), Le renversement du monde (Gallimard, 2010).

Alexandre Laumonier, éditeur et graphiste

Alexandre Laumonier, éditeur et graphisteAlexandre Laumonier est éditeur et graphiste depuis 1996. Spécialisé dans les « sciences de l'homme », il a publié plus de 50 livres dans les domaines de l'anthropologie, l'histoire, l'épistémologie, la philosophie, la sociologie, l'histoire de l'art, de la médecine ou des médias. Il dirige actuellement les éditions Zones sensibles, et est directeur de collection aux éditions Les Belles Lettres ainsi qu'aux Presses du réel. Son travail éditorial consiste principalement en la publication de traduction d'ouvrages de fond négligés par les éditeurs français. Dans la lignée de ces publications, il a repris des études d'anthropologie à l'EHESS, et s'intéresse aux systèmes typographiques alternatifs, à l'émergence des centres de traitement de données au XVIIe siècle en relation avec la philosophie naturelle et langages formels constitués par les langues universelles, et aux relations humains-non humains au sein des marchés financiers électroniques. Il est l'auteur de "6" et de "5" (Zones sensibles, 2013) un ouvrage en deux parties, aux confins de l'épistémologie, sur les algorithmes et les modèles scientifiques utilisés par les marchés financiers. Il prépare une thèse d'anthropologie sur les relations entre humains et non humains (nature, algorithmes) et la matérialité des marché financiers aux XIX, XX et XXIe siècles.

Jean-Hervé Lorenzi, professeur d'économie, université Paris-Dauphine (Paris IX), membre du conseil d'analyse économique

Jean-Hervé Lorenzi, professeur d'économie, université Paris-Dauphine (Paris IX), membre du conseil d'analyse économiqueProfesseur à l’université Paris-Dauphine, président du cercle des économistes, président du conseil de surveillance de la société Edmond de Rothschild Private Equity Partners, membre du conseil d’analyse économique, Jean-Hervé Lorenzi est titulaire d’un doctorat de sciences économiques (1974), du prix 1975 de l’association française de sciences économiques (AFSE). Depuis 2008, il est titulaire d’une chaire sur la transition démographique de la Fondation du risque. Il a récemment publié L’innovation au cœur de la nouvelle croissance avec Alain Villemeur (mai 2009, Editions Economica), et Fin de monde ou sortie de crise avec Pierre Dockes (mars 2009, Editions Perrin). 

Catherine Lubochinsky, professeure, université Panthéon-Assas (Paris II)

Catherine Lubochinsky, professeure, université Panthéon-Assas (Paris II)Professeure à l’université Panthéon-Assas, membre du cercle des économistes, présidente de la SUERF (The European Money and Finance Forum), et membre du European Financial Regulation Shadow Committee, Catherine Lubochinsky exerce depuis 1985 des activités de consultante auprès d’établissements bancaires et financiers dont la Banque de France (service de la stabilité financière, 2002-2005) et d’entreprises de marchés dont Liffe-Euronext (2006-2007). Elle est actuellement en mission auprès d'Amundi.

 

Anne Perrot, vice-présidente de l'autorité de la concurrence

Anne Perrot, vice-présidente de l'autorité de la concurrenceAnne Perrot est vice-présidente de l’autorité de la concurrence depuis mars 2009. Elle a été auparavant vice-présidente du conseil de la concurrence (octobre 2004- mars 2009), présidente de l’association Competition Economics (ACE, 2006-2009) et membre du comité consultatif (Economic Advisory Group for Competition Policy, EAGCP) placé auprès du chef économiste du directeur général de la concurrence de la Commission européenne (2003-2005). Elle enseigne la politique de la concurrence à l’École d’économie de Paris. Elle est membre du conseil scientifique de l’École nationale des Ponts et Chaussées, du comité éditorial de la revue Competition Policy International et du comité scientifique de la revue Concurrences. Docteure en mathématiques et en économie, elle est professeure à l’université Panthéon-Sorbonne Paris I depuis 1991, membre du centre de recherche en économie et statistiques (CREST) depuis 1995, professeure à l’ENSAE depuis 2002. Elle a dirigé de 1997 à 2004 le laboratoire d’économie industrielle du CREST, centre de recherche associé au CNRS et à l’INSEE.

Charles Prats, magistrat, Cour d'appel de Paris

Charles Prats, magistrat, Cour d'appel de ParisCharles Prats est Vice-Président placé près le Premier Président de la Cour d'appel de Paris. Durant quatre ans (2008-2012), il a été le magistrat de la délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF), service placé auprès du ministre chargé du budget et chargé de coordonner les actions de l'ensemble des acteurs publics en matière de lutte contre la fraude aux finances publiques, du point de vue fiscal, douanier, social ou encore en matière de travail illégal. Il a débuté comme inspecteur des douanes dans les services d'enquête nationaux avant de d’intégrer la magistrature et de devenir juge d’instruction. Il a notamment dirigé l'Excise Liaison Office français dans le cadre de ses fonctions à la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED). Il a également exercé des responsabilités syndicales comme secrétaire général de la fédération CFE-CGC du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie de 2001 à 2003. Charles Prats, ancien élève de l'École nationale de la magistrature et de l'École nationale des douanes, est lauréat des facultés de sciences politiques.