Aller au contenu principal

Projets en cours

EFCSE

Enjeux pour la France de la définition d’une composante spatiale dans le cadre du Fonds européen de défense pour une politique de sécurité européenne.

La création par l'UE d'un Fonds européen de défense marque une relance de la PESD. L'étude s'intéresse aux enjeux pour la France de ce nouvel instrument de financement appliqué à l'espace militaire, un secteur où la France est déjà leader. Le cas du spatial est particulier à plusieurs titres. La géométrie des acteurs est complexe, combinant une agence civile, l'ESA, des États, aux capacités propres d'inégale importance, l'UE d'abord utilisatrice puis partenaire de l'ESA, et plus marginalement l'OTAN avec ses systèmes. Les usages opérationnels des satellites renforcent cette spécificité par les contraintes techniques imposées aux partenaires dans le partage de capacités supposant une coopération au moins partiellement intégrée.

Enfin, le secteur industriel spatial est composé de grands groupes multinationaux et d'un tissu de petites et moyennes entreprises en sous-traitance répartis dans les pays membres. Il possède ses propres logiques de coopération et connaît une mutation avec l'apparition d'entrepreneurs relevant d'un autre monde que celui de la défense entraînant de nouvelles approches et concurrences. L'étude analysera les implications liées à la mise en place de ce fonds, au budget annoncé conséquent, du point de vue de la remise en cause potentielle des équilibres existants au niveau des capacités nationales et des modalités de décision et d'acquisition. L'objectif est de donner en temps quasi réel des éléments informés pour définir la position française en faisant dialoguer les différents acteurs.