Aller au contenu principal

Projets en cours

ECCAM

Domaine(s) : Géopolitique  

Eau et atténuation du changement climatique : réduire la vulnérabilité énergétique des États en Méditerranée et au Moyen-Orient

Le projet de recherche est centré sur les points d’intersection entre deux thématiques : l’atténuation du changement climatique dans le secteur de l’eau, et la réduction de l’empreinte énergétique de la mobilisation et de la production d’eau. L’étude a ainsi pour objectifs :


- De souligner l’importance, en termes de stabilité sociale et politique, du volet atténuation du changement climatique dans le domaine de l’eau douce ;
- De caractériser les coûts énergétiques de l’eau dite agricole, et de la mobilisation et de la production de l’eau pour chacun des quatre cas d’étude retenus (Algérie, Arabie Saoudite, Chypre, Jordanie) ;
- D’identifier les difficultés et les risques sociaux, économiques et politiques relatifs à l’atténuation du changement climatique dans la gestion de l’eau agricole et domestique, et pour l’accès à l’énergie dans ces pays ;
- Procéder à une évaluation comparative, critique et prospective des instruments de gouvernance et des solutions technologiques dans les domaines de l’atténuation du changement climatique et de l’accès à l’eau (domestique et agricole), pour conduire à des recommandations et contribuer à prévenir les instabilités sociales et politiques.


L’espace méditerranéen constitue l’un des principaux points chauds du changement climatique. Et certaines parties du Moyen-Orient pourraient devenir des « zones inhabitables » d’ici à la fin du 21ème siècle tant les conditions de chaleur et de sécheresse, déjà très prononcées, seront contraignantes. C’est donc dans cette aire, dont la proximité immédiate avec l’Europe renforce sa dimension stratégique, que les cas d’études ont été sélectionnés.